Gagner argent

Les cryptomonnaies ont le vent en poupe

cryptomonnaies en vogue

Depuis quelques mois, les cryptomonnaies comme le bitcoin, l’ether, le dogecoin et consorts ont gagné en notoriété. Si la volatilité des cours affole beaucoup de traders et d’investisseurs, la vague d’adoption en cours est sans précédent. Alors que beaucoup doutaient encore de leur légitimité il y a moins d’un an, les signes d’ouverture se multiplient à tous les niveaux. La France ne fait pas exception même si de nombreux efforts restent à faire.

Un contexte favorable en France

L’Hexagone affiche depuis quelques années déjà une volonté d’embrasser la révolution numérique. Les cryptomonnaies et les actifs digitaux ont fait l’objet de nombreux rapports et recherches et un cadre législatif se met en place. Dès 2019, la France adoptait une loi encadrant les Initial Coin Offering (ICO), la fameuse Loi Pacte. De plus, les prestataires de services numériques comme les plateformes d’échange sont dorénavant soumis à de nombreuses obligations. Si certains jugent ces mesures contraignantes, elles contribuent à la démocratisation des cryptomonnaies et rassurent les citoyens intéressés. Elles participent donc grandement à l’essor du trading de cryptomonnaies. Ici on spécule sur les mouvements de cours d’une cryptomonnaie.

De nombreux signes positifs

D’autres signes ne trompent pas et témoignent d’un terreau favorable pour les cryptomonnaies. Les médias spécialisés actifs depuis plusieurs années déjà gagnent en popularité et sont dorénavant largement suivis. Les plateformes de trading proposent également de plus en plus d’informations pour permettre aux investisseurs de bien comprendre ces nouveaux actifs financiers. Les médias traditionnels, eux, n’hésitent plus à commenter l’actualité des cryptomonnaies ou à réaliser des articles de fond sur le sujet. En l’espace de quelques mois, les cryptomonnaies ont acquis une crédibilité et une notoriété grandissante.

Des efforts à poursuivre

Si les indicateurs sont au vert, le chemin sera encore long pour que la France soit une cryptonation à part entière. D’autres n’hésitent plus à franchir le pas. Le Salvador, par exemple, a fait les gros titres début juin 2021 en déclarant que le bitcoin serait prochainement une monnaie officielle acceptée dans tout le pays.

Chez nous, une étape importante serait d’améliorer la fiscalité des actifs numériques. On peut saluer le fait que les transactions entre cryptomonnaies soient exemptes d’impôt. Cependant, la déclaration des plus-values et des différents gains au moment de la conversion en monnaie fiat suscite encore plusieurs questions, en particulier dans le cadre d’opérations complexes.

Et la suite ?

Avec une perspective d’inflation qui inquiète beaucoup, les cryptomonnaies sont bien parties pour rester et se généraliser. Les plateformes de trading ont fait de nombreux efforts pour développer des interfaces intuitives, accessibles au plus grand nombre. De plus, la finance décentralisée devrait connaître un boum dans les années à venir. L’Union européenne devrait adopter prochainement un cadre réglementaire relatif aux cryptoactifs clarifiant plusieurs incertitudes et de nombreux pays travaillent sur le sujet. Les actifs digitaux entrent petit à petit dans les moeurs.

Il est vrai que les cryptomonnaies attirent. En 2020, les Français auraient gagné plus de 500 millions d’euros grâce aux cryptomonnaies. Un sondage de l’IFOP indiquait récemment que 3 % des Français avaient déjà investi dans les cryptomonnaies. Nul doute que ce pourcentage devrait croître dans les années à venir.

Laisser un message