Marketing

Loisirs et marketing : sommes-nous tous devenus accros au choix ?

Addiction loisir marketing

Nous sommes maintenant dans une ère de l’immédiateté. Nous voulons tout, tout de suite, tout le temps. Cela transforme profondément notre rapport aux loisirs et aux choix. On fait le point sur cette tendance, et sur ce que cela dit de nos habitudes.

En 2021, le choix fait loi

Nous avons maintenant l’habitude d’avoir un choix conséquent à portée de clics ou d’applications. Et ce sont bien sûr les avancées du numérique et du high-tech qui ont permis cette transformation, en particulier ces dix dernières années.

Le streaming : donner le choix à tous

On mentionnera en premier lieu les améliorations de bande passante, et l’Internet à très haut débit. Grâce à ces progrès, il est maintenant possible d’avoir accès à des catalogues immenses depuis ses appareils mobiles. Le fer de lance de la tendance, cela a bien sûr été Netflix, qui représentait 15% de la bande passante mondiale en 2018. Son service propose non seulement des séries et films extrêmement variés, il s’adapte à différents marchés : on peut ainsi choisir langue parlée et sous-titres dans sa langue. On notera cependant une petite baisse de régime depuis l’année dernière

D’autres services se sont donc logiquement engouffrés dans la brèche. Spotify compte maintenant 320 millions d’utilisateurs actifs, qui profitent de son immense catalogue de musique. YouTube ne s’y est pas trompé, puisque ses services de streaming existent depuis maintenant près de dix ans : il représente en 2020 le deuxième site le plus visité au monde. Et l’arrivée progressive de la fibre devrait confirmer la tendance.

Les jeux : plus d’options, toujours plus

Cela se voit aussi dans un autre secteur du divertissement : les jeux. Les utilisateurs veulent maintenant en avoir pour leur argent. Le catalogue Steam est la preuve que cela fonctionne, puisque ses « packs », qui rassemblent plusieurs jeux en même temps, se vendent comme des petits pains. On notera aussi une tendance nouvelle : les abonnements de jeux vidéo. Ils permettent aux joueurs d’avoir accès à un catalogue fixe parmi lequel piocher, contre une somme déboursée chaque mois. Le plus connu est le Xbox Game Pass, qui compte actuellement 15 millions d’abonnés. On trouve également la tendance dans le secteur de l’iGaming. Les plateformes en ligne tirent leurs succès du nombre de jeux qu’elles proposent. C’est le cas du casino en ligne Betway Casino, qui propose actuellement plus de 450 jeux en ligne au choix. Les machines à sous se prêtent particulièrement bien à cela, puisqu’elles offrent des univers très variés comme Nevada Night ou encore le jeu Far West Wanted Outlaws.

L’immédiateté des applications

Un signe de la force de cette tendance, c’est qu’elle se retrouve également au-delà des loisirs numériques. On peut maintenant livrer tous les restaurants de sa ville en deux clics, grâce à une application de livraison comme Deliveroo, qui recense les livraisons. Du côté du shopping, les sites comme Vinted ou Vestiaire Collective sont en train d’envahir nos habitudes. Même LeBonCoin a dû s’y mettre, en proposant la livraison depuis 2019. Nous avons donc maintenant un choix absolument colossal à portée d’applications…

Ce que cela dit sur nos habitudes en tant que consommateurs

La question est : qu’est-ce que cela dit sur nous ? Cela montre bien sûr que les habitudes des consommateurs ont changé. Nous souhaitons maintenant pouvoir avoir accès au même catalogue, que l’on soit situé à Paris, à Londres ou encore à Tokyo. Cela indique aussi que la mondialisation que connaît le secteur des loisirs est arrivée à son apogée ces dernières années.

Ensuite, c’est le témoin d’avancées majeures dans le secteur de l’informatique et des technologies. En l’espace de dix ans, chacun s’est retrouvé avec un mini ordinateur dans sa poche, grâce aux smartphones. On peut tout faire ou presque, que ce soit étudier sur des plateformes de cours en ligne ou s’amuser. Il est donc logique que cela permette d’accéder à des catalogues de manière plus souple. 2019 a marqué un tournant : les sites étaient maintenant visités à majorité par des utilisateurs mobiles (53%). On peut donc en déduire que la tendance s’accélérera dans la décennie 2020-2030.

Si vous estimez que le catalogue que vous consultez en ligne est trop peu étoffé, prenez donc le temps de vous rappeler qu’il y a dix ans, il n’existait sans doute pas ! Et si vous êtes vous-même fournisseur de services, misez sur la diversification : c’est comme cela que vous attirerez un nombre croissant de clients…

Leave a Comment