Marketing

Vitrophanie : zoom sur la pose

Inventée au 19e siècle, l’expression vitrophanie ou vitrophanie désigne les autocollants posés sur les vitres. Ils servent le plus souvent de support de communication et sont très efficaces pour faire du marketing. Ils sont aussi utilisés pour préserver la confidentialité d’un lieu. Toutefois, la pose d’une vitrophanie nécessite le respect scrupuleux de certaines règles. Découvrons-les sans plus attendre.

Étape 1 : Choisir la vitrophanie, la pose d’adhésifs

Sur le marché, il existe différents modèles et formes de vitrophanie. Ces derniers répondent à des besoins bien précis. Pour choisir le vôtre, il faudra prendre en compte deux critères : le type de vitrophanie, et l’utilisation future de l’autocollant. Ces critères représentent selon le site EasyPropose le point de départ pour une pose d’adhésifs de qualité.

Le type de vitrophanie

On distingue principalement deux types de vitrophanies : celle en adhésif et celle électrostatique. Les dispositifs en adhésif sont le plus souvent en polyester et sont transparents. Ils ont une très bonne durée de vie, mais sont par contre difficiles à retirer. La vitrophanie électrostatique est faite en PVC. Elle est moins transparente que son homologue en polyester et peut s’enlever ou se reposer très facilement.

L’utilisation

En fonction de l’utilisation, on classe la vitrophanie en trois catégories.

  • Les autocollants décoratifs : ils sont très colorés, opaques, à motif et sont idéals pour donner vie à vos vitres ou conserver votre intimité ;
  • Les autocollants de protection : essentiellement conçus pour préserver un habitat du froid ou de la chaleur ;
  • Les autocollants de sécurité : qui sont idéals pour retarder les éventuelles effractions et protéger des graffitis.

Étape 2 : Préparer l’autocollant

Une fois votre vitrophanie achetée, il ne vous reste qu’à la préparer. Pour ce faire, lavez-vous les mains puis prenez les mesures du vitrage en ajoutant 2 cm. Reportez ensuite ces mesures sur l’autocollant et coupez celui-ci avec un cutter en bon état. Disposez l’autocollant de sorte que le côté adhésif vous fasse face. Pour finir, coupez du ruban de massage et mettez-le dans le coin haut à droite ou à gauche : ceci permettra de maintenir le ruban à proximité de la vitre.

Étape 3 : Apprêter l’espace de travail et rassembler le matériel nécessaire

Ici, il s’agira dans un premier temps de :

  • Poser une bâche de protection sur le sol s’il est question d’un grand vitrage ou une porte-fenêtre assez large ;
  • Nettoyer soigneusement, minutieusement et scrupuleusement la fenêtre puis l’encadrement.

Dans un second temps, il faudra réunir et entreposer le matériel à utiliser sur le lieu de travail. Ce matériel comprend notamment un pulvérisateur, un cutter, des chiffons, un grattoir à vue, une bassine d’eau chaude et de l’eau distillée. Utiliser la vitrophanie est une bonne façon d’améliorer votre marketing, cependant pour un résultat optimal nous vous conseillons de faire appel aux services d’un professionnel de la pose d’adhésifs.

Étape 4 : Installer la vitrophanie sur votre vitrine ou support vitré

Contrairement à ce qu’on peut penser, cette étape qui est la dernière de toute n’est pas vraiment complexe. Elle demande juste de la minutie, de la précision et surtout de la rapidité. Pour donc poser votre vitrophanie, il faudra commencer par asperger tout le vitrage d’eau en partant de haut en bas. Ensuite, déposez l’autocollant sur la vitre en laissant les excédents de 2 cm. Puis avec de l’eau savonneuse, retirez le liner pour coller l’autocollant proprement dit sur la vitre. Pour finir, il faudra couper le surplus en veillant à bien centrer l’autocollant.

Laisser un message