Banque/Finance

Que faut-il savoir sur l’épargne salariale La Poste ?

Mise en place depuis quelques années déjà, l’épargne salariale est un système d’épargne assez particulier. Il permet de mettre de l’argent de côté aussi bien sur le moyen terme que sur le long terme, et ce de manière collective. Ce système d’épargne unique se retrouve le plus souvent dans les entreprises, mais également chez la Poste. Découvrez dans cet article, tous les détails sur l’épargne salariale La Poste.

La poste propose deux plans d’épargne salariale très intéressants à savoir : le PEG et PERCO.

Le PEG, qu’est-ce que c’est ?

Le PEG, Plan d’Épargne Groupe de La Poste a été signé en décembre 2006 puis lancé en février 2007. Il est l’œuvre de la CFDT, CGC, le FO, le CFTC et l’UNSA, 5 organisations syndicales.

Le PEG est en faite un système d’épargne collective de la Poste qui offre l’opportunité à chaque souscrivant de se composer sur le moyen terme un patrimoine unique : le patrimoine de valeurs mobilières. En plus, chaque membre ayant souscrit à l’épargne salariale La Poste se voit octroyer des conditions fiscales très avantageuses.

Notez que les fonds investis dans le PEG ne sont accessibles qu’au bout de 5 ans. Cependant, il existe des cas spéciaux liés à la vie personnelle ou professionnelle de l’adhérent où les fonds peuvent être débloqués de façon anticipée. Au nombre de ces cas, nous avons la cessation du contrat de travail, le décès de l’adhérent, etc.

Quels sont les avantages du PEG ?

Le premier avantage dont vous bénéficiez lorsque vous souscrivez au plan d’épargne salariale La Poste PEG est l’abondement. Il s’agit d’un complément financier versé par la Poste. Elle peut s’élever à hauteur de 1900 euros par an et est versée le plus souvent par tranches. Le deuxième avantage de ce plan est son accessibilité. En effet, pour souscrire à ce plan 30 euros suffisent. Et vous avez la possibilité de verser ce montant minimum par mois, par trimestre ou semestre ou ponctuellement.

Une autre prérogative de ce plan d’épargne salariale La Poste est liée aux frais de tenue de compte. Sauf cas de départ précipité, les frais de tenue de compte sont entièrement pris en compte par la Poste. Cette mesure s’applique aux postiers actifs ainsi qu’aux retraités. En plus de tout ceci, l’abondement, les sommes déposées dans le PEG et les plus-values potentielles réalisées ne sont soumis à aucun impôt. Elles sont plutôt soumises à la CSG CRDS ; ce qui est un énorme soulagement.

Quelles sont les conditions pour adhérer au plan d’épargne salariale La Poste ?

Le Plan d’épargne salariale La Poste est ouvert à tous les postiers qui soient. Qu’il s’agisse de postiers fonctionnaires, salariés, en CDI, en CDD, tous sont autorisés à souscrire à ce plan. L’unique condition requise par ce plan pour y adhérer est l’ancienneté de trois mois dans le Groupe.

Le PERCO

Il s’agit du deuxième plan d’épargne salariale La Poste. Comme le PEG, il a été signé en décembre 2006, mais lancé en mai 2007 par les mêmes organisations syndicales.

Qu’est-ce donc le PERCO ?

Plan d’Épargne Retraite Collectif, le PERCO est également un plan d’épargne collectif. Il donne la possibilité à chaque participant de se concevoir des biens mobiliers sur le long terme, tout en bénéficiant de conditions fiscales plus qu’intéressante. Les fonds investis dans le plan d’épargne salariale La Poste PERCO ne sont disponibles qu’à la date de départ de la retraite. Néanmoins, il existe cinq cas où ces fonds peuvent être débloqués pour l’adhérent. Il s’agit entre autres du décès de l’adhérent, d’une situation de surendettement ou d’invalidité de celui-ci, etc.

Les avantages du PERCO

Le PERCO offre les mêmes avantages que le PEG. Mais en plus de tout ceci, un avantage supplémentaire vient s’y ajouter. Il s’agit de la flexibilité que permet ce plan épargne salariale La Poste. En effet, lorsque vient le moment de votre retraite, vous pouvez choisir de recevoir vos fonds investis dans le PERCO sous forme de capital, de rente, ou un mélange des deux.

En choisissant une sortie en capital, vos avoirs ne sont soumis à aucun impôt sur le revenu. La sortie en rente par contre est soumise à un impôt sur le revenu. Mais le pourcentage de cet impôt est fonction de votre âge de départ pour la retraite. Noter que l’abondement qu’offre le PERCO s’élève à 900 euros minimum.

Les conditions d’adhésion au PERCO

Les conditions d’adhésion pour le PERCO sont les mêmes que pour le PEG. En d’autres, trois mois d’ancienneté dans le groupe. Mais à la différence du plan d’épargne salariale La Poste PEG, le PERCO offre des modes de gestion de l’épargne à l’adhérent.

Les modes de gestion de l’épargne offerte par le PERCO

On distingue principalement deux modes de gestion octroyée par le PERCO à l’adhérent : le mode libre et piloté. Il s’en suit donc deux PERCO : le PERCO libre et le PERCO piloté. Le PERCO libre permet à l’adhérent de choisir l’affectation de ses versements au FCPE proposés.

Le PERCO piloté implique que vous confiez la gestion de votre épargne à la Poste. A cet effet, vous devrez préciser la date à laquelle vous prévoyez aller à la retraite, ainsi que votre profil d’investissement (prudent, dynamique, médian ou prudent solidaire). Chaque profil d’investissement correspond au degré de risque que vous vous engagez à prendre sur votre plan d’épargne salariale La Poste PERCO.

Les plans d’épargne salariale proposés par la Poste sont donc l’une comme l’autre tout autant intéressants. Chaque plan d’épargne à ses avantages. Les conditions d’adhésion étant les mêmes et relativement légère, tout le monde peut donc y adhérer sans la moindre difficulté.

Leave a Comment