Formation - Emploie

Tout ce qu’il faut savoir sur l’examen IETLS

ietls examen

De plus en plus de personnes décident aujourd’hui de poursuivre leurs études dans une université anglophone ou encore de trouver un stage ou un emploi à l’étranger. Avant de commencer ce parcours éducatif ou professionnel, ils devront passer un examen permettant d’évaluer leurs compétences linguistiques. De nombreux tests existent à cet effet. Le plus connu au monde est l’International English Language Testing System, communément appelé IETLS. Cet article vous donne diverses informations permettant d’en savoir davantage sur cet examen.

Qu’est-ce que l’IETLS ?

Il s’agit d’un test de renom organisé par des experts très connus dans le monde en matière d’évaluation des compétences linguistiques. Créé en 1989, il est fondamentalement géré par le British Council et reconnu par plus de 10 000 organismes dans plus de 140 pays dans le monde. Les organismes concernés sont généralement dans le secteur de l’éducation, de l’emploi et de l’immigration. On peut citer les agences gouvernementales, les instituts universitaires et les employeurs.

Quelles sont les épreuves de l’IETLS ?

Composée de quatre épreuves, cette évaluation vous permettra de connaître votre niveau d’anglais en :

Listening (compréhension orale)

Elle comprend 40 questions auxquelles vous répondrez à partir des enregistrements audio diffusés dans toute la salle, à tous les candidats en même temps. L’épreuve durera 40 minutes dont 30 minutes sont consacrées au temps d’écoute des audio et 10 minutes pour le report des réponses.

Reading (compréhension écrite)

Également composée de 40 questions, l’épreuve de compréhension écrite se déroule en une heure. Vous devrez donc répondre à ces questions après avoir pris connaissance de plusieurs textes de difficultés croissantes.

Writing : expression écrite

Dernière épreuve des écrits, l’évaluation d’expression écrite est la plus difficile pour la plupart des candidats. Elle dure également une heure et diffère en fonction du module IETLS choisi. Il existe en  effet deux versions de l’IETLS : le test académique et le general training.

Speaking : expression orale

C’est la partie orale de l’évaluation, où vous ferez face à un examinateur. Vous avez quinze minutes pour démontrer à l’examinateur votre capacité à manier la langue, lors d’une discussion. Elle est composée de trois parties. Chacune d’elle a un niveau de difficulté plus important que le précédent.

La première partie concerne la présentation qui durera en moyenne trois à quatre minutes. Vous répondrez à des questions d’ordre général sur votre famille, vos études, votre lieu de résidence, vos passions, pourquoi passez-vous le test, vos ambitions de carrière…

Lors de la deuxième phase, l’examinateur vous présente un sujet précis sur lequel vous devez réfléchir pendant deux minutes. Ensuite, vous aurez 4 minutes pour répondre aux différentes questions posées sur le sujet.

La troisième et dernière partie concerne des interrogations plus élargies sur le sujet précédent. Notons que l’épreuve d’expression orale évalue surtout votre facilité à vous exprimer de manière fluide, tout en faisant le moins de fautes possibles.

Les différents modules de l’IETLS

Comme nous l’avons énoncé précédemment, l’examen se décline en deux versions :

IETLS academic

Cet examen est destiné aux étudiants qui souhaitent s’inscrire dans une université anglophone et tout ce qui s’oriente vers une formation académique.

IELTS general training

Il s’adresse aux non-étudiants qui souhaitent travailler à l’étranger ou s’expatrier, c’est-à-dire des professionnels dont le projet est d’émigrer dans un pays anglophone et d’obtenir le visa.

Le general training est aussi valable pour les étudiants qui veulent effectuer un stage à l’étranger.

Il faut souligner que même s’ils sont destinés à des cibles différentes, ces deux examens sont similaires. La durée et le système de notation restent les mêmes. Les différences se situent au niveau des épreuves de compréhension et d’expression écrites. En effet, les textes utilisés pour l’épreuve de compréhension écrite sont tirés de sources scolaires, en ce qui concerne la version « academic ». Par contre, pour le « general training », les sujets proviennent de supports de la vie quotidienne, tels que les journaux. Le même principe s’applique pour l’épreuve d’expression écrite.

IETLS : score

On parle ici de la notation de l’examen. En tant que candidat à l’examen de l’IETLS, il est important de connaître la manière dont vous serez noté, afin de mieux appréhender le jour de l’évaluation.

En effet, vous recevrez une attestation de score dans les 13 jours suivant le test. Elle affiche cinq notes dont 4 « sous-notes » relatives aux diverses épreuves et une note globale. Chacune des quatre « sous-notes » est comprise entre 0 et 9 points. Pour calculer la note globale, on fait la moyenne des notes obtenues dans les quatre épreuves. Elle varie aussi de 0 à 9 points.

Interprétation des scores : les différents niveaux IETLS

Vous pouvez avoir des difficultés à comprendre votre note finale, puisque la notation de l’IETLS est vraiment particulière. À cet effet, une grille de niveaux est disponible pour vous aider à mieux comprendre les notes globales obtenues.

Ainsi, la note 0 vous sera attribuée, si vous vous inscrivez, sans vous présenter au test. Par contre, votre note est comprise entre 1 et 9 dès lors que vous vous présentez le jour de l’examen.

La note 1 est attribuée aux personnes ayant le niveau « non user ». Cela signifie que vous ne pouvez dire que quelques mots en anglais.

La note 2 « intermittent user » : impossible de comprendre et de communiquer en anglais. Vous maîtrisez seulement quelques formules et vocabulaires.

La note 3 correspond au niveau « extremly limited user ». La communication se limite aux situations simples. On peut vous comprendre, mais vous faites beaucoup d’erreurs.

La note 4 « limited user » signifie que le niveau du candidat est relativement limité, mais on le comprend correctement dans les situations simples.

La note 5 « modest user » est accordée aux candidats capables d’affronter de nombreuses situations, mais qui font des fautes de langue.

Si vous avez la note 6, vous êtes un « competent user », c’est-à-dire que vous vous exprimez correctement en anglais dans les situations quotidiennes.

La note 7 vous donne le titre de « good user ». Le candidat a une bonne maîtrise de la langue et n’a quelques incompréhensions que dans les situations complexes.

Avec la note 8, on vous considère comme un « very good user ». Vous parlez très bien la langue et ne faites que quelques erreurs occasionnelles.

Quant à la note 9, elle est attribuée à un « expert user ». C’est la crème de la crème !

Pour participer à l’examen, il suffit de vous inscrire en ligne sur le site du British Council. Il est accessible à tout candidat âgé de 16 ans au minimum, sans condition de diplôme. Retenons que plus de 3.5 millions de personnes dans le monde effectuent le test chaque année. Alors, pourquoi ne pas franchir le pas ?

Laisser un message