Banque/Finance

Regroupement de crédits : alternative pour financer de nouveaux projets

regroupement de credit
Considéré au départ comme ultime alternative pour les ménages en difficulté de remboursement de leurs nombreux prêts, le regroupement de crédits est désormais source de nouvelles opportunités. En effet, regrouper tous ses crédits permet de faire face en dépit de ses nombreux prêts à une mensualité unique de paiement avec un taux unique d’intérêt. C’est aussi désormais un moyen pour financer de nouveaux projets. Comment ? Découvrez-le dans la suite de cet article !

Regroupement de crédits pour alléger les mensualités d’emprunt : comment ça marche ?

Dans un contexte où la plupart des ménages ont à rembourser plusieurs emprunts (crédit à la consommation, prêt immobilier, emprunt professionnel…), les cas de difficultés de paiement sont fréquents. Le regroupement de crédits apparaît alors comme une solution qui consiste à fusionner tous les prêts en cours de l’emprunteur. La conséquence directe est que la durée de remboursement est allongée, ce qui a une influence sur le coût final du crédit.

À qui s’adresser ?

Pour le faire, vous pouvez soit vous adresser à votre banque, un courtier ou un organisme spécialisé. Les conditions diffèrent d’un établissement bancaire. En effet, certains privilégient les produits avec garantie hypothèque par exemple tandis que d’autres préfèrent racheter des prêts à la consommation. Par ailleurs, vous ne risquez pas d’obtenir un rachat si l’échéance de votre crédit est déjà trop proche.

Quant à l’option du courtier, elle n’est pas sans avantage, car il s’agit avant tout d’un professionnel avec une certaine expertise et de l’expérience. Il les mettra à votre disposition en tant qu’intermédiaire pour vous obtenir un meilleur taux. Il existe également des comparateurs de regroupement de crédits en ligne qu’il peut vous proposer afin d’évaluer les différentes options qui s’offrent à vous.

Quel coût réel pour un regroupement de crédits ?

Connaître le coût réel d’un regroupement de crédits implique de prendre en compte un certain nombre de facteurs importants. Tout d’abord, il faut considérer la somme totale des emprunts encore due au moment du rachat. On prend également en compte les indemnités de remboursement anticipé (IRA) qui peuvent représenter environ 6 mois d’intérêts ou 3 % du capital encore dû.

Par ailleurs, la constitution du dossier implique aussi des frais qui peuvent varier de 1 à 7 % du montant qui est racheté. Un dernier frais à considérer est la garantie du nouveau prêt. Elle varie selon les institutions financières et peut demander parfois la prise d’une hypothèque. Ce sont autant de frais qui témoignent du caractère coûteux de la procédure et aussi de sa complexité.

Des avantages du regroupement de crédits

Les avantages d’un rachat ou regroupement de crédits sont nombreux.

Une facilitation du remboursement

La fusion des crédits a pour principal avantage une facilitation du remboursement. En effet, les paiements mensuels s’en trouvent allégés, ce qui participe à améliorer le confort de vie de l’emprunteur. Ses mensualités étant désormais plus adaptées à ses moyens actuels, il est ainsi épargné de tout le stress qui peut être associé à un état de surendettement.

Une diminution des coûts liés aux assurances

Regrouper vos différents crédits permet aussi de diminuer les frais d’assurances de prêt. Il n’est en effet plus nécessaire de cumuler de nombreuses assurances d’emprunt obligatoires. Le cumul des crédits implique désormais une seule assurance à payer. Il est cependant important de solliciter les conseils d’un expert ou d’un organisme financier pour obtenir l’offre la mieux adaptée selon vos besoins.

Un prêt en supplément pour le financement de nouveaux projets

En demandant le regroupement de leurs crédits, beaucoup d’emprunteurs, notamment les propriétaires de résidence, ont également à l’idée de pouvoir emprunter un peu plus que ce qui est nécessaire pour le rachat de leurs crédits déjà en cours. Ce prêt supplémentaire leur sert le plus souvent à réaliser des travaux de rénovation à la maison comme la construction d’une terrasse, d’une véranda ou d’une piscine.

En effet, selon la valeur de leur garantie hypothécaire, ils peuvent obtenir entre 1,5 et 3,5 % de prêt en supplément. Cependant, le taux d’endettement lié aux crédits en cours ne dépasse pas le seuil des 35 % de revenus depuis le 1er janvier 2021. Les frais d’assurance de prêt sont compris dans ce taux. Il est donc possible que votre dossier de regroupement de crédits soit rejeté du fait de cette règle si dans votre cas ce taux est plus important.

Que retenir ? Le regroupement de crédits est de plus en plus sollicité par les emprunteurs pour éviter plusieurs situations désagréables comme avoir un compte débiteur. C’est une alternative qui leur permet de fusionner leurs différents prêts afin d’obtenir une mensualité unique de paiement plus allégée. Il constitue également une manière d’économiser sur les frais d’assurance et il est possible d‘en profiter pour obtenir un prêt en supplément. Cependant, en contrepartie de ces avantages, la période de remboursement est rallongée et le coût total du prêt s’alourdit.

Leave a Comment