Banque/Finance

Les Avantages et inconvénients économiques du Covid-19 sur les jeux en ligne

covid impact casino

On le sait tous très bien, la crise du Covid-19 a été plutôt rude dans tous les domaines d’activité à travers le monde. En seulement quelques mois, les plus gros poumons de l’économie se sont affaissés, créant un grand manque à gagner. Parlant d’économie, il faut dire qu’en dehors des principaux secteurs de revenus, de nombreux autres domaines d’activités, y compris du divertissement, ont également connu les affres de la crise du Covid-19. Le cinéma, le sport, et même les casinos en ligne ont également été, d’une manière ou d’une autre, affectés par la pandémie. Cela est d’autant plus vrai que de nombreuses salles ont fermé, de nombreuses productions ajournées, des compétitions annulées, etc. Pour certains secteurs en revanche, les opportunités se sont multipliées et les chiffres d’affaires ont explosé. L’industrie des jeux en ligne se retrouve dans ce cas précis. Si vous êtes un grand passionné de tout ce qui touche au divertissement nous vous proposons de découvrir ici tout ce que cet univers a tiré de bon et de mauvais de la crise sanitaire du Covid-19.

Crise du Covid-19 : Les casinos en lignes ne perdent pas grand-chose

On ne peut pas dire que les casinos en ligne soient réellement perdants avec la crise du Covid-19. Bien au contraire, si vous faites un tour sur internet, vous verrez qu’il existe de plus en plus d’options de divertissement comme le nouveau jeu Buffalo : Hold And Win pour permettre aux parieurs de se divertir à leur guise. De la même manière, le nombre de casinos en ligne disponibles sur le marché a également augmenté. Ce dernier aspect n’est pas forcément une bonne nouvelle étant donné que, si plus de plateformes signifie plus de divertissement, il y a deux aspects qu’il ne faut pas manquer de prendre en compte. Le premier, c’est le fait que le nombre grandissant des plateformes de jeu favorise également la prolifération des sites véreux. En effet, à partir de la deuxième moitié de 2020, on a noté une recrudescence des actes d’arnaques qui ont augmenté de 11,1% comparativement aux années antérieures avec plus de 141 sites illégaux contre 127 en 2019. De plus en plus de parieurs se sont donc retrouvés sur la paille, victimes des casinos non légaux sur le marché.

Avec le nombre croissant des casinos en ligne dû au Covid-19, il y a des parieurs qui y laissent bien plus que leur argent. On a également noté sur la base des chiffres relevés en 2020, que le montant annuel des mises des parieurs est passé de 152 000 € en 2019 à 15 000 000 € seulement quelques semaines après le début du premier confinement. Cela ne constitue pas vraiment un manque à gagner pour les casinos eux-mêmes, mais plus pour les parieurs. Le taux de dépendance est monté, ce qui a contraint de nombreux amateurs de jeux à l’auto-exclusion pour réglementer leurs habitudes de paris. Dernier point qu’il faut également prendre en compte, c’est qu’avec la crise sanitaire, les casinos ont perdu en divertissement en ce qui concerne les jeux live. Les casinos terrestres étant fermés, l’affluence et l’ambiance ne sont plus réellement au rendez-vous autour des tables de blackjack, de roulette, de poker et de baccara en direct. Ceci explique également pourquoi les nouveaux casinos qui font leur entrée sur le marché offrent de moins en moins de jeux live. Les sites de casinos qui offrent des options de paris sportifs et de courses hippiques se retrouvent également très limités quant à ce qu’ils peuvent proposer à leur clientèle étant donné que ces formes de divertissement ont chuté de -56%. Presque tous les évènements sportifs avaient été annulés.

Les opérateurs de jeux en ligne touchent le jackpot avec le Covid-19

Avec la crise de Covid-19, les casinos en ligne s’en sortent plutôt gagnants. Contrairement à d’autres secteurs qui ont dû revoir leur mode de fonctionnement, explorer de nouveaux horizons et même recevoir des financements pour sortir de la crise, les sites de paris n’ont eu aucun mal à faire exploser leurs scores. Déjà, un point très positif qu’il faut rappeler, c’est que les offres de divertissement sur le marché sont bien plus importantes qu’avant la crise. Vous trouverez davantage de titres de machines à sous, de poker, de blackjack et autres disponibles pour vous divertir sur les casinos online. Voici quelques autres aspects économiques très positifs du Covid-19 sur les jeux de hasard en ligne.

Les chiffres des casinos en ligne après le Covid-19

Avant la crise sanitaire du Covid-19, les casinos en ligne affichaient déjà des scores étonnants. En 2008 par exemple, ce secteur d’activité générait plus de 21 millions de dollars pour seulement 835 établissements de jeu. Un peu plus tard en 2015, on parlait de 35 milliards annuellement pour l’ensemble des casinos en ligne dans le monde. Un peu avant le Covid-19, en 2018 plus précisément, ces chiffres se sont accrus de manière exponentielle jusqu’à atteindre la barre des 138,7 milliards en fin d’année. En 2019 en revanche, l’industrie des jeux de hasard a enregistré un CA total de 152 milliards de dollars. Prévu pour augmenter de seulement +4,8% en 2020, ce CA a flambé comme jamais auparavant. La preuve, les mises moyennes qui étaient habituellement de 200 €, sont passées à 600 € au cours de cette période en France. Ceci a permis que les revenus de nombreux sites ne chutent pas comme cela a été le cas de nombreuses sociétés du CAC 40. Au Canada par exemple, en seulement 6 mois (les six premiers mois de 2020), Loto Québec, la société qui gère officiellement les activités de paris sur le territoire, s’est fait 61 millions d’euros de revenu sur les jeux qu’elle proposait, soit quatre fois ce qu’elle gagnait durant la même période l’année précédente. Et ce n’est pas tout, le casino de Loto Québec lui-même a engrangé plus de 106 millions de dollars en 2020 selon les rapports financiers publiés par la société Loto Québec. Dans d’autres pays comme l’Italie, la crise du Covid-19 a aussi eu un bon impact sur l’économie des casinos en ligne. Dans ce pays d’Europe, les tournois de poker ont doublé leur chiffre d’affaires, lequel est passé de 7,2 millions d’euros en mars 2019 à 16 millions d’euros en mars 2020. Le poker en cash game s’est également refait une santé grâce à la crise du Covid-19 en Italie. En mars 2020, les revenus issus de cette option de divertissement étaient de 10 millions d’euros (contre 5,3 millions d’euros en mars 2019). De manière générale, l’industrie des jeux italienne a fait monter son CA de 72,6 à 94 millions d’euros moins de 6 mois après le début de la crise sanitaire.

De plus en plus d’amateurs de jeux de hasard

Ce qui bien évidemment a permis aux casinos en ligne de renflouer autant leurs caisses, c’est non seulement la multiplication des plateformes de jeu, mais également le nombre très grandissant des parieurs. Avant la crise, entre 0,3 et 0,7 million de Français s’adonnaient aux jeux de paris en ligne. Pour estimer l’évolution de ce nombre, une étude a été réalisée sur une bonne partie de la population. Sur un grand nombre de personnes interrogées en France, 4%, soit un total de 1,4 million, affirment avoir parié sur un casino en ligne durant la crise. Une autre partie, soit 6% déclarent en revanche vouloir s’essayer aux jeux de hasard après la crise, ce qui représente un potentiel de 2,2 millions de joueurs supplémentaires. Lorsqu’on jette un regard du côté du poker par exemple, on constate que le nombre d’amateurs de ce jeu, estimé à 300 000 en France avant le Covid-19, est passé à +500 000 rien que durant la période de confinement.

Les casinos mobiles gagnent en puissance

Un aspect très important pour les casinos en ligne qu’il faut relever, c’est que la crise a permis aux établissements de jeu d’améliorer certaines de leurs offres pour les joueurs. Les casinos mobiles par exemple sont devenus de plus en plus attrayants pour les parieurs. Avec cette forme de divertissement, nul besoin d’avoir un PC avant de parier et de s’en mettre plein les poches. Depuis votre smartphone ou votre tablette connectée, vous pouvez simplement vous connecter au site de votre choix et parier sur les jeux proposés. Les casinos mobiles étant compatibles avec tous les systèmes d’exploitation mobiles y compris iOS et Android, vous n’aurez aucun mal à profiter du divertissement offert, quelle que soit la marque de votre appareil mobile. Hormis les casinos mobiles, la crise du Covid-19 a également permis aux casinos de mieux exploiter des technologies existantes pour offrir des sessions de haut vol aux joueurs. Ainsi, en dehors des jeux classiques, il est désormais proposé des jeux de casino en VR pour des sessions encore plus immersives. Vous pourrez donc essayer sur certaines plateformes des machines à sous, de jeux de poker, de roulette, de blackjack et autres en réalité virtuelle. Ces innovations maintiennent davantage l’intérêt des parieurs pour les sites de casino, lesquels ne manquent pas de faire d’excellents retours sur investissement.

Leave a Comment