Formation - Emploie

Évaluer ses compétences en anglais avec le TOEIC

toeic

Le besoin de jauger de manière crédible son niveau d’anglais devient de plus en plus manifeste tant au niveau académique que dans la vie professionnelle. Pour cela, il existe sur le marché, plusieurs tests permettant d’obtenir une certification sur vos compétences linguistiques à l’écrit comme à l’oral. On peut citer le TOEIC qui permet de tester vos aptitudes à vous servir de la langue dans un contexte professionnel. Comment se passe le TOEIC ? Découvrez la réponse dans cet article !

Qu’est-ce que le TOEIC ?

Le TOEIC est le Test Of English International Communication. Il s’agit d’une certification mise en place et gérée par l’ETS (Educational Testing Service). Le but est d’évaluer le niveau d’anglais des non-anglophones à l’écrit et à l’oral, et ce, dans un contexte professionnel, sans nécessairement recourir à un jargon technique spécifique.

En France, il existe 64 centres dans lesquels vous pouvez vous inscrire pour passer le test. L’examen est réparti en deux parties : la compréhension écrite et la compréhension orale. Vous disposez de 2 heures pour terminer l’épreuve, à raison de 45 minutes pour la partie orale et 75 minutes pour la partie écrite. Composée de 100 questions, chacune des épreuves est notée sur 495 points avec un score total de 990 points.

L’épreuve de la compréhension orale du TOEIC (Listening)

Dans cette partie, le candidat fait face à quatre sections qui regroupent des affirmations, conversations et exposés enregistrés et diffusés une seule fois. Après cela, il devra répondre aux diverses interrogations destinées à évaluer ses capacités de compréhension orale. Ces différentes questions concernent :

des descriptions d’images

Pour traiter cette première section, le candidat écoute quatre propositions de descriptions à propos d’images présentes sur le fascicule. Il devra ensuite choisir la description qui correspond le plus à la photographie.

des questions relatives à l’écoute d’une conversation courte

Après avoir écouté pour chaque sujet, une question provenant de l’enregistrement, ainsi que trois propositions de réponses, le candidat devra trouver la bonne réponse parmi les solutions énoncées.

des questions relatives à l’écoute d’un dialogue

Cette troisième section concerne une conversation entre deux personnes enregistrée et diffusée aux candidats. Sur la base de ce dialogue, ces derniers devront associer les bonnes réponses aux questions inscrites sur le fascicule. Trois différentes questions sont posées par dialogue avec quatre propositions de réponses pour chaque question.

Des monologues

Dans cette quatrième et dernière section de l’épreuve de compréhension orale, les candidats écoutent de courts exposés. Trois questions sont posées sur le fascicule à propos de ces exposés. Ensuite, les candidats devront répondre à chacune de ces questions en trouvant la bonne réponse parmi quatre propositions écrites sur le fascicule.

L’épreuve de la compréhension écrite du TOEIC (Reading)

Composée de trois sections, cette seconde partie de l’épreuve se déroule sans support sonore. Au cours de celle-ci, les compétences linguistiques des candidats sont évaluées sur la base de textes rédigés en anglais.

Première section : phrases à compléter

Elle concerne des phrases qui comportent des trous, c’est-à-dire des phrases auxquelles un ou plusieurs mots ont été retirés. Il faudra donc les compléter en choisissant parmi quatre possibilités. Il s’agit le plus souvent d’une évaluation sur la grammaire et le vocabulaire.

Deuxième section : textes à remplir

Cette section est composée de questions relatives à des lettres, annonces, courriels ou autres textes comportant des trous. Les candidats devront combler ces trous en trouvant les compléments adéquats parmi quatre propositions pour chaque question.

Troisième section

Dans cette dernière section, les candidats doivent piocher des informations à partir de correspondances, d’articles, d’annonces publicitaires ou d’autres textes. Ici aussi, il y a quatre propositions de réponse pour chaque question.

Les épreuves d’expression écrite et orale (Speaking & Writing)

C’est la deuxième version de l’examen. Elle comprend des exercices qui permettent de tester les compétences des candidats en expression écrite et orale, et ce, à divers niveaux de maîtrise de l’anglais. Le but de cette évaluation est de déterminer la faculté du candidat à communiquer efficacement en anglais avec leurs clients ou collègues dans le monde professionnel. Cette communication touche aussi bien les conversations téléphoniques que la rédaction de lettres et d’emails.

Le test est composé de six exercices à effectuer pendant 1 h 20, dont 20 minutes consacrées à l’expression orale et 1 h à l’expression écrite.

Lors de l’épreuve d’expression écrite, c’est la richesse et la précision du vocabulaire et de la grammaire qui sont évaluées. L’expression orale, quant à elle, porte sur la prononciation, l’intonation, l’accentuation, mais aussi le vocabulaire et la grammaire.

Notons que l’évaluation d’expression écrite et celle d’expression orale du TOEIC s’effectuent au cours de la même section. Vous ne pouvez pas les composer séparément. Par contre, ces deux épreuves ne d’effectuent pas ensemble avec les épreuves de compréhension écrite et orale. Cependant, il est possible de les composer au cours de la même session de test ou encore lors d’une session de test différente.

Pour finir, rappelons que le test TOEIC de compréhension écrite et orale est un examen fiable à renommée internationale. Il mesure les compétences d’anglais des personnes non-anglophones du niveau débutant au niveau avancé. Toutefois, il existe un autre test semblable appelé TOEIC Bridge. Celui-ci permet d’évaluer les capacités en anglais des candidats de niveau débutant à intermédiaire. Il est donc accessible aux apprenants du secondaire ou à toute personne en situation professionnelle ayant un faible niveau de compétence dans la langue.

Laisser un message